Publié : 18 septembre 2013

Prix Chronos

Voici la sélection 2014 du Prix Chronos :

Kiki et Rosalie

GIF - 37.8 ko

Rosalie est veuve et seule, son fils lui achète un chien avec lequel elle devient très complice. Mais voilà Kiki grandit, grossit, fait du bruit et les voisins s’en plaignent. Rosalie fait fi de toutes les remarques, jusqu’au jour où il renverse le gâteau d’anniversaire et où une bougie met le feu au tapis. Et là c’est la séparation, Kiki est adopté et Rosalie envoyée en maison de retraite. Mais l’histoire se poursuit et Kiki et Rosalie vont se retrouver...

Les Deux vieux et l’arbre de vie

GIF - 79.2 ko

Dans une cabane, un pépé et une mémé ! Lui, passe son temps à couper du bois, à observer les arbres et les oiseaux. Elle, cueille des baies, prépare des tisanes et des confitures. Un matin, le pépé voit une graine sous la table. Quelques temps après, un petit arbre a poussé... Il pousse tant et tant que bientôt les deux vieux détruisent la table, puis le toit de la maison. Ce qui est important c’est que l’arbre pousse et se développe, jusqu’à ce que sa tête touche la croûte du ciel.

La Petite vieille du rez-de-chaussée

JPEG - 42.7 ko

Pas facile d’être âgée, de faire ses courses seule et d’affronter la rue... Alors la petite vieille du rez-de-chaussée a trouvé une stratégie : elle saisit le bras d’un passant pour traverser la rue en toute sécurité. Jusqu’au jour où un homme en costume gris lui refuse son aide en la rabrouant. Choquée elle reste là, prostrée durant des heures. Puis une famille essaie de lui parler, ne comprend pas et décide de l’emmener chez elle. Ils appellent alors un médecin, un marabout, une étudiante bardée de livres, sans résultat. Une jeune voisine témoin de la scène fait irruption dans la pièce sans avoir vu la vieille dame et leur raconte son agression du matin, levant ainsi le mystère.

Mamouchka et le coussin aux nuages

JPEG - 43.1 ko

Mamouchka est très vieille, elle est vulnérable et très fatiguée, mais elle s’obstine à aller au marché de son village chaque semaine, tout simplement parce qu’elle y trouve beaucoup de plaisir. Un jour de brocante, en chinant elle remarque un coussin brodé de nuages et l’achète. Elle rentre chez elle, pose son coussin sur son fauteuil, s’allonge confortablement et se met à rêver de sa vie passée et des événements qui ont jalonné son histoire. Elle s’endort paisiblement. Le lendemain matin, ses voisines ne la voient pas, inquiètes, elles se rendent chez Mamouchka et la trouvent endormie toujours blottie tout contre son coussin...