Publié : 20 octobre 2012

Élevage du papillon Bombyx Eri ou Philosamia Ricini

Merci à Madame Verroust pour cette magnifique photo.

Le Bombyx Eri (ou Philosamia Ricini en latin) est un papillon de nuit originaire de l’Inde. Il est élevé depuis plusieurs siècles pour la production de la soie. Pour l’anecdote, la soie produite est appelée soie de la paix, ou soie non violente, car on laisse s’échapper le papillon par un petit trou à l’extrémité du cocon lors de sa récolte. C’est d’ailleurs la seule soie que les moines bouddhistes acceptent de porter car elle respecte la vie.

L’élevage peut se faire dans les conditions normales d’une maison ou d’une salle de classe à l’école (température, humidité et luminosité).

Un cycle de vie complet dure entre 2 mois et demi et à peine 4 mois selon les conditions d’élevage.

L’entretien consiste simplement à nettoyer très régulièrement les bacs qui contiennent les chenilles. Il faut éliminer les branches sales et toutes les crottes, bien laver les récipients avant de replacer les chenilles avec des feuilles de troène ou de lilas fraîches.

Nous élevons nos chenilles dans des récipients en plastique percés de trous dans le couvercle.

JPEG - 69.3 ko
Chenilles Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

En grandissant, les chenilles ont besoin de plus de place : d’abord des récipients de plus en plus grands ...

JPEG - 58.1 ko
Enzo et Pauline

...puis une cage d’environ 80 cm de hauteur (pour pouvoir passer sous le tableau !)

JPEG - 51.8 ko
Pauline

Il faut attendre dix à douze jours pour que les oeufs éclosent. Lorsque les oeufs deviennent gris, l’éclosion est imminente : la couleur foncée révèle la chenille par transparence.

JPEG - 76.1 ko
Oeufs de Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

Immédiatement, les chenilles se dirigent vers leur nourriture : troène, feuilles de lilas (à la bonne saison !)

JPEG - 93.5 ko
Chenilles Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

Les larves effectueront 4 mues et vont passer de 4 mm à 7 cm en 6 à 7 semaines. Elles grossissent, grandissent et font de très nombreuses et très grosses crottes.

JPEG - 104.6 ko
Chenilles Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

Elles changent de couleur et blanchissent au fur et à mesure en prenant de magnifiques teintes bleutées.

Les points noirs sont en fait des stigmates respiratoires, et les pattes ne sont qu’au nombre de six. Les autres "pattes", les plus larges, sont appelées ventouses ou fausses pattes et permettent à la chenille de se déplacer ou de s’accrocher plus facilement.

Sur cette photo, la tête est en bas.

Philosamia ricini larve stade 5

Au dernier stade, la chenille cherche un endroit pour tisser son cocon. Elle se place de préférence en hauteur mais peut aussi s’installer sur des feuilles (qu’elle utilise pour s’entourer) ou par terre.

Elle cherche le meilleur emplacement dans la cage. C’est un excellent moment pour voir leur mode de déplacement car elles ne sont guère actives en général :

Flash Video - 1.3 Mo
Film : déplacement d’une chenille Philosamia Rinici (Bombyx Eri)
JPEG - 31.1 ko
Cocon Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

La chenille tisse son cocon avec un fil de soie.

Flash Video - 1.6 Mo
Vidéo : La chenille du Bombyx Eri (Philosamia Ricini) tisse son cocon.
Le début du cocon.

Au bout de 25 jours à presque deux mois (selon les conditions d’élevage), le papillon sort de son cocon. Nous avons eu la chance d’assister en direct à la naissance d’un papillon.

Flash Video - 5.4 Mo
Vidéo : La naissance du papillon Bombyx Eri (Philosamia Ricini).
Naissance d’un papillon Bombyx Eri (Philosamia Ricini).

Le jeune papillon marche vers un endroit en hauteur pour pouvoir déployer ses ailes.

JPEG - 65.7 ko
Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

Puis, en plusieurs heures,

JPEG - 51.9 ko
Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

...très lentement ...

JPEG - 62.4 ko
Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

Très très lentement ...

JPEG - 87 ko
Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

Il découvre toute sa beauté.

JPEG - 72.7 ko
Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

On reconnaît la femelle à son abdomen gonflé par les oeufs et le mâle par ses larges antennes qui captent les phéromones émises par la femelle.

Dès le lendemain, l’accouplement a lieu. Le couple peut rester ainsi de nombreuses heures.

JPEG - 51.2 ko
Accouplement de Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

En l’absence de mâle, la femelle pond des oeufs. Ces derniers n’étant pas fécondés, ils ne donneront pas naissance à des chenilles.

JPEG - 64 ko
Oeufs de Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

Il faut ramasser délicatement les oeufs et les déposer dans un récipient. Quand les oeufs deviennent gris, la naissance est imminente, il faut alors placer une feuille de troène pour nourrir les chenilles.

Dix à douze jours plus tard éclosent les premiers oeufs. De toutes petites et très nombreuses chenilles naissent.

JPEG - 137.1 ko
Chenilles Philosamia Ricini (Bombyx Eri)

Il faut séparer ces chenilles et en placer une dizaine par récipient. Une surpopulation peut entraîner la mortalité du groupe entier.

Le cycle de vie de la chenille peut recommencer.

Les chenilles selon Victor :

JPEG - 76.9 ko
Dessin de Victor Férec